Le Grand Livre de l'Ordre de la Lumière Forum Index Le Grand Livre de l'Ordre de la Lumière
Culte de la Rive Noire
 
 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Le jour où Eudo est parti

 
Post new topic   Reply to topic    Le Grand Livre de l'Ordre de la Lumière Forum Index -> Bibliothèque -> La Place des Conteurs
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Drusil Noaidi
Membres

Offline

Joined: 28 Jul 2009
Posts: 48
Localisation: En Norfendre...

PostPosted: Tue 1 Sep - 23:05 (2009)    Post subject: Le jour où Eudo est parti Reply with quote

Après deux jours de stage intensif, Drusil se sentait épuisée mais très contente. Elle n’avait jamais imaginé qu'un mammouth se dressait aussi bien ! Prenant une petite pause à l’ombre d’un arbre, elle regardait son parrain faire un parcours d’obstacle sur le dos de Dumbo, son grand mammouth noir, tandis que Daisy sa petite mammouth blanche trottinait à la suite de son compagnon. Qu’il était marrant Eudorin perché sur son énorme monture, il paraissait encore plus petit que d’habitude !
La draenei flatta l’encolure de Shamallow qui était allongé à côté d’elle, il boudait depuis le début du stage et ne voulait plus suivre Eudorin. Bon gré mal gré, il acceptait de ne pas manger Dumbo ou Daisy voire même les autres montures de l’Ordre (dont Peaches son mammouth à elle), les petits compagnons du nain avaient vite compris qu’il valait mieux ne pas trop s’éloigner de leur maître quand Shamallow était dans les parages et ce dernier se tenait à carreaux, mais là, lui interdire de s’amuser avec tous ces quadrupèdes laineux, c’en était trop ! Du coup il boudait. Cela faisait bien deux mois qu’il n’avait plus boudé comme cela d’ailleurs songea Drusil, et c’était d’ailleurs aussi une histoire de mammouths se souvint-elle en pouffant…

Ce jour-là, Drusil rentrait d’un voyage à l’Exodar pour aider à la formation des petits chamans nouvellement découverts. Il lui tardait de retrouver le calme, tout relatif, de la Maison de l’Ordre après ce voyage de retour épuisant. Cherchant à se détendre et ne souhaitant pas s’engager dans de longues conversations avec les autres Lumineux, elle se glissa discrètement dans la bibliothèque à la recherche d’un bon livre puis, ayant jeté son dévolu sur « Ca mange quoi un mammouth d’abord ? », elle s’installa dans un des fauteuils en cuir avant de s’assoupir le nez dans le bouquin…


BAOUM !!!

L’explosion fit trembler tous les murs, faisant dégringoler les livres des étagères, jetant Drusil à bas de son fauteuil, délogeant le portrait de Galagrenan qui, à l’instar de la personne représentée, finit par terre… Drusil se releva tant bien que mal, la tête penchée sur le côté, déséquilibrée qu’elle était par un des livres planté dans sa corne gauche.

Mince, "Comment percer dans le grand monde", la bible de Gala ! Il risque de m’en vouloir… enfin tant pis, au moins il saura comment percer un livre... Bon, où est-il ? Où est ce truc ? Ah le voilà !

Drusil se précipita vers la dernière installation d'Ilhyna, une magnifique boîte en verre avec l’inscription « En cas d’urgence, brisez la glace ». Prenant sa masse à deux mains, pour plus d’effet, elle fracassa ladite boîte en mille morceaux…
______________________________
Drusil Noaidi, chamane en herbe


Last edited by Drusil Noaidi on Tue 1 Sep - 23:19 (2009); edited 1 time in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 1 Sep - 23:05 (2009)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Eudorin
Membres

Offline

Joined: 26 Jun 2009
Posts: 32
Localisation: Forgefer

PostPosted: Tue 1 Sep - 23:08 (2009)    Post subject: Le jour où Eudo est parti Reply with quote

Eudorin était sorti prendre l’air. L’hiver approchait à grands pas et il n’avait toujours pas trouvé de solution à son problème. Xanaphîa avait été dans les premiers à en acquérir un et l’aubergiste avait été trop heureux de la payer, elle, pour loger sa monture. Publicité gratuite ! Mais voilà, aujourd’hui, les places de mammouth se louaient à prix d’or, ces bêtes se révélant extrêmement coûteuses en place et mauvaises pour la clientèle du fait des bruits et des odeurs… Et il en avait deux ! Maître Distillambre avait accepté sans problème de trouver une place parmi ses béliers, mais avec seulement une visite mensuelle, ses deux mammouths avaient commencé à dépérir, il avait donc dû les ramener à Hurlevent. Alors pour le moment il les logeait sur la placette devant la maison mais le Guet lui avait déjà fait plusieurs remarques à ce sujet.
Arrivé à l’entrée de la ville, il sortit sa canne à pêche et se mit à taquiner le goujon en réfléchissant.


Enfin bon quoi, j’vais quand même pas les revendre ! Ca s’fait pas… Pfff, faudrait pouvoir les faire disparaitre et réapparaitre à volonté, avec, j’sais pas moi, une petite figurine en argent par exemple… Enfin, on peut toujours rêver !

La séance pêche n’ayant rien apporté, à part un Shamallow rassasié, Eudorin décida d’aller voir sa deuxième source d’inspiration, la taverne du quartier nain. C’était un des clients fidèles et il avait sa place attitrée au fond de la salle. Ce jour là toutefois, on célébrait un mariage nain et notre chasseur dû se contenter d’une table sur la mezzanine d’où il pouvait contempler la bière qui coulait à flot. Le cuistot semblait passer son temps à remonter de la cave avec un tonneau de bière, aussitôt monté, aussitôt descendu par la noce ! Amusé par ce remue-ménage, Eudorin se prit à compter le nombre de tonneaux bu au cours de la fête, il perdit le compte en atteignant le chiffre astronomique de cent…

Hihihi, ils ont bien dû boire l’équivalent bière de mes deux mammouths ! Hahaha- gulp kof kof kof… Mais bougre d’abruti ! la voilà ta solution ! postillonna le nain, la cave !

De retour à la maison, le Nain se mit à chercher la porte de la cave. N’en trouvant aucune, il fit le tour de l’édifice. Il devait bien y avoir une ouverture ! C’est Shamallow qui la découvrit pour lui en essayant de poursuivre un mulot qu’il avait débusqué. Il finit la truffe coincé sous une grand pierre plate qui semblait être le haut d’une ancienne porte d’accès à la cave, complètement condamné par la terre qui s’était accumulée.
Qu’à cela ne tienne, Eudorin était un mineur après tout ! Ni une ni deux, le voilà creusant le sol à l’aide de sa pioche fétiche pour rouvrir la cave. Après quelques jours de travail acharné, notre nain avait sorti l’équivalent terre d’une trentaine de mammouth qui avait été enlevé par l’armée de l’Alliance pour servir à combler une partie du marécage d’Aprefange. La gigantesque place dégagée sous la maison de l’Ordre allait lui permettre de loger non seulement ses mammouths mais également ses familiers, son atelier de prospection, son laboratoire de bijouterie et sa chambre, après tout, les nains étaient faits pour vivre sous terre non ? Seul léger problème à régler, l’ouverture était insuffisante pour laisser passer Dumbo, il fallait donc l’agrandir.
N’ayant rien d’un architecte, Eudorin regardait ses nouveaux appartements, perplexe, essayant de trouver une solution quand Ilhyna, qui passait justement, lui proposa son aide.


Agrandir la porte ? Sans problème ! Laisse moi te montrer ma dernière invention ! Je me suis inspiré des modèles gobelins, ça s’appelle un Chair-magne. C’est comme les chars de nains mais en plus petit pour du travail plus précis !

En effet, on aurait dit un char nain miniature, avec tout ce qu’il fallait, même la tête d’aigle à l’avant. Seules les deux grosses fusées à l’arrière différaient du modèle original ainsi que les grosses pattes articulées à l’avant.

Tu indiques les dimensions que tu souhaites comme ceci, tu presses le bouton vert pour le charger et hop, un clic sur le bouton rouge pour le lancer et…

Et bizarrement, pour une fois, la machine sembla fonctionner correctement, elle se mit à s’avancer et à percer de petits trous dans le mur où elle mettait de la pate verte fluo reliée à une sorte de fine corde et ainsi de suite, ce qui amusait follement Shamallow.
Eudorin en était à se dire qu’il avait bien fait de demander de l’aide à Ilhyna quand la machine se mit à reculer pour revenir à sa position initiale.


- Et maintenant ? demanda Eudorin.
- Maintenant ? on presse le bouton violet et les charges explosent découpant la taille exacte d’ouverture souhaitée.
- Attends attends, ça explose ???
- Mais oui, mais c’est sans danger ! Cette technique a été utilisée mainte fois avec succès par les gobelins lors de la première guerre. Regarde ! et joignant le geste à la parole, Ilhyna pressa le bouton…

BAOUM !!!

Poussé par le souffle de l’explosion, Eudorin se retrouva au sommet d’un des arbres de la place, une branche au-dessus d’Ilhyna. Le pauvre Shamallow quand à lui loupa l’arbre pour finir dans le canal non loin.
Le temps de descendre de l’arbre, les fonctions auditives des deux Lumineux étaient redevenues presque normales, suffisamment pour entendre un doux tintement de verre (vous savez, le genre de bruit que fait quelqu’un qui détruit une boîte en verre avec écrit « A briser en cas d’urgence » à coups de masse…).

- Oh oh…dit Ilhyna
- Quoi ?
- La boîte en verre…
- La quoi ?
- La boîte en verre ! Celle de la bibliothèque !
- Oui et ?
- Quelqu’un vient de la briser…
- Et c’est grave ? grommela Eudorin en essayant de discerner quelque chose à travers le nuage de poussière qui ne s’était pas encore dissipé…
En guise de réponse, Ilhyna leva les yeux au ciel avant de se prendre la tête à deux mains…


Back to top
Xana
Alliés

Offline

Joined: 19 Jun 2009
Posts: 78

PostPosted: Wed 2 Sep - 11:38 (2009)    Post subject: Le jour où Eudo est parti Reply with quote

Xanaphîa lit le titre, lit le récit d'Eudorin et ... ne voit pas le rapport.
Un instant elle a même cru que ce bon vieux nain voulait quitter Azeroth ! Fort heureusement il n'en est rien.

Cependant bien que les livres ne soient pas son fort, si ce n'est pour regarder des images, notre Xanalphabète se dit que ces deux là pourraient bien pratiquer un nouveau métier : conteur (A condition que notre calygraphe Kitsubeijy illustre leurs propos d'images afin qu'elle puisse y comprendre quelquechose ...)


Back to top
Kakyelle
Membres

Offline

Joined: 13 Jun 2009
Posts: 291
Localisation: Paris

PostPosted: Wed 2 Sep - 12:02 (2009)    Post subject: Le jour où Eudo est parti Reply with quote

* Kaky était plongée dans la redaction de son nouveau magazine "toutes les nouvelles croustillantes de la maison de l'ordre : vérité et plus encore "

Sur la page principale, on pouvait y lire : " Drusil de plus en plus convoitée : avec des gnomimages de Zéalot, Eudorin, et Azale "

Elle était en train de finir un article sur "comment Azale avait perdu des points auprès de Drusil" quand un premier

BAOUM !!!

se fit entendre, suivit de secousse qui fit faire malencontreusement à Kaky une grosse rayure sur la page
*

Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhh je vais devoir tout recommencer !!!!!!!!!!!!!!

* Cela faisait une heure que Kaky peaufinait son article. C'était bien plus qu'elle ne pouvait le supporter. Elle sortit en trombe de sa chambre : En réalité, il était difficile de determiner, si alors sa motivation était de gronder celui qui avait fait le bruit, ou de satisfaire sa curiosité sur la cause de ce bruit !!!!

Puis, alors qu'elle était dans les escaliers, elle entendit : un tintement de verre (vous savez, le genre de bruit que fait quelqu’un qui détruit une boîte en verre avec écrit « A briser en cas d’urgence » à coups de masse…)

Arf, un autre bruit suspect, Kaky resta stoïque : elle était partagée - Mais Vers quel bruit se diriger ? *

______________________________


Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    Le Grand Livre de l'Ordre de la Lumière Forum Index -> Bibliothèque -> La Place des Conteurs All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

Jump to:  


Index | Create a forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group

Chronicles phpBB2 theme by Jakob Persson (http://www.eddingschronicles.com). Stone textures by Patty Herford.